Accès à toutes nos promenades


Quoi de neuf
sur ce site ?


Un beau printemps de confinement

______________________

A propos de Chemins 141

Chemins 141 : c'est qui, c'est quoi ?
Les associations membres de Chemins141
Le cadre et nos objectifs
L'historique de Chemins 141

Protection des données personnelles

_____________________________


Du neuf pour les itinéraires de promenade !

De nombreux itinéraires de promenade ont été revus et mis à jour sur base de parcours récents sur le terrain.

Les descriptions agrémentées de photos originales indiquent avec précision les voies à suivre.

Des cartes spécifiques à petite échelle fournissent les informations d'orientation pour les promeneurs. Enfin la panoplie du parfait promeneur est complétée par des fichiers pour GPS pour connaître à tout instant sa position le long d'un tracé.

Au total, ce ne sont pas moins de 27 promenades de longueurs variées qui vous attendent !
Plusieurs se focalisent particulièrement sur des aspects historiques ou de patrimoine local.

Tout est corrélé avec les cartes d'ensemble des anciennes communes de l'entité de Genappe disponibles par ailleurs. Voir ci-dessous.

Le cycle "Bousval en balade" est centré plus spécifiquement sur Bousval puisque tous les points de départ et d'arrivée y sont situés. Mais ces promenades n'hésitent pas à "s'aventurer" dans les communes limitrophes.

Un second cycle "Nos villages à pied" met à jour et amplifie des activités dominicales organisées il y a plusieurs années au départ de tous les villages de l'entité.

14.07.2020 Trois nouvelles promenades sont à découvrir ! Tour de Glabjou , Glabais et Couture

Cliquer ci-dessous pour tous les détails


Marche ADEPS
Le dimanche 2 février dès 7 h

organisée par le Relais du Visiteur
de la ville de Genappe

Après les fêtes de fin d'année 2019 et les célébrations de début 2020, il est temps de se remettre en pleine forme pour bénéficier des futurs beaux jours.

Avec le collaboration de Chemins 141 et l'aide de baliseurs bénévoles, le Relais du Visiteur a préparé quatre itinéraires variés de 5, 10, 15 et 20 km. Tous seront prêts pour vous accueillir.

Les tracés permettent de découvrir, à travers champs et bois, toute une région de Genappe au sud de la route rapide N25.

A votre demande, l'accueil signalera également un itinéraire "poussettes" d'environ 5 km.

Rendez-vous :

Départ du Carrefour culturel, 38 rue de Bruxelles
à 1470 Genappe

Quand : le dimanche 2 février 2020 dès 8 heures
Téléphone : 067 77 23 43
Mail : margot@relaisduvisiteur.be
Détails des circuits: Ici
Parking : sur la plaine communale derrière le bâtiment.

 


Espace-vie, n°291, mai 2019. Revue de la Maison de l'urbanisme
Centre culturel du Brabant wallon, p.11  www.mubw.be


Des castors dans le Cala

Depuis quelques mois des castors ont colonisé le Cala à Baisy-Thy à la limite avec Bousval et un tronçon du Chemin Bruyère Delvigne est maintenant inondé.

L’endroit est manifestement favorable puisque leur barrage est établi immédiatement en aval du petit pont en béton au Fond de Sclage.

La retenue d’eau, formée par un enchevêtrement de branches ingénieusement disposées pour résister à la poussée des eaux, provoque une élévation du niveau en amont et l’inondation des terres normalement basses. Les castors s’assurent ainsi un niveau d’eau suffisant pour cacher l’entrée de leur terrier.


Le barrage

Il est important de savoir que l’espèce est légalement protégée et que la destruction d’un barrage de castors est une infraction passible de sanctions. Cependant le barrage sur le Cala a déjà plusieurs fois été détruit par malveillance : les auteurs de ces actes espéraient probablement forcer les animaux à migrer ailleurs. Des collets de piégeage ont même été découverts. Inutile ! Le barrage a toujours été reconstruit.

Contrairement à beaucoup de préjugés et malgré les entraves locales que peuvent constituer leurs constructions, le rôle des castors est bénéfique : en effet les retenues d’eau créées favorisent la sédimentation des limons normalement entrainés par le courant et les barrages partiellement étanches filtrent les eaux. Ils attirent aussi une biodiversité importante inféodée aux milieux humides (insectes, oiseaux, batraciens …).


La retenue d'eau


Actuellement la zone inondée recouvre le bas du vallon parcouru par le chemin Bruyère Delvigne. Cet été, le biotope local est superbe, fleuri de salicaires avec son cortège de d’insectes.

A l’avenir il faudra sauvegarder ce milieu sauvage, préserver les castors, trouver une solution pour l’entretien des repousses arbustives qui atteignent une ligne électrique adjacente et convenir d’un aménagement du chemin qui satisfait toutes les parties concernées par le chemin, c’est-à-dire non seulement les piétons et les cyclistes mais aussi les cavaliers.

 


La surface est couverte par la ponte des batraciens.

Il existe d’ailleurs depuis très longtemps un superbe tracé alternatif emprunté par les promeneurs et les cyclistes : il est parallèle au chemin originel dans le fond du vallon mais situé un peu plus haut sur le versant est de la colline.
D'autres tracés sont donnés sur la carte ci-dessous.
(cliquer sur l'image).


Le sentier alternatif serpente à flanc de coteau.

 

_____________________________________________________________________________________


Mise à jour : 12.08.2020